La Turquie rejette l’ultimatum de l’UE et se prépare à la guerre

La situation en Méditerranée orientale s’est dangereusement détériorée dans le contexte des grands projets de forage de gaz en mer.

Comme le rapporte la chaîne russe Demiurge tg, la Turquie rejette l’ultimatum de l’UE et menace de faire la guerre, rapporte News-Front.

«Si la Grèce étend ses frontières maritimes en mer Égée, cela provoquera la guerre» , a déclaré le 29 août le ministre turc des Affaires étrangères, Mevlut Cavusoglu.

L

’annonce est intervenue un jour après que les États membres de l’UE ont décidé d’imposer des sanctions à la Turquie si Ankara ne retirait pas ses marines de la Méditerranée orientale.

La Grèce va doubler, jusqu’à 12 miles nautiques, pour augmenter ses eaux territoriales à l’ouest sur la base de la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer, non signée par Ankara.

 

Le Premier ministre grec Kyriakos Mitsotakis n’exclut pas non plus un mouvement similaire du côté oriental – vers la frontière avec la Turquie.

«Dans la mer Égée, la Grèce ne peut pas étendre ses frontières à 12 miles. C’est la raison de la guerre (casus belli).

Nous n’autoriserons pas la Grèce à étendre ses eaux territoriales de 6 à 12 milles.

Je suis absolument clair» , a commenté Cavusoglu sur les plans des Grecs.

 

source:https://fr.news-front.info/2020/08/31/la-turquie-rejette-...