Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/01/2015

ISRAÊL / LIBAN, REPRÉSAILLE DU HEZBOLLAH !


Le National Émancipé

 


Représailles du Hezbollah : 2 soldats israéliens tués, 8 autres blessés
Posted: 29 Jan 2015 02:11 AM PST

Le convoi militaire israélien victime d’un missile luminophobe


Le Hezbollah, mouvement de résistance libanais, a tué deux soldats israéliens lors d’une attaque surprise sur un convoi israélien situé dans les territoires occupées au nord.

Cette frappe de représailles du Hezbollah a donc tué deux soldats israéliens et détruit pas moins de neuf véhicules militaires.

Le régime israélien a répondu par des frappes aériennes et terrestres dans le sud du Liban.

Huit soldats israéliens ont également été blessés, tandis qu’un soldat espagnol de l’ONU [ndQ+ : stationné à la base Miguel de Cervantes de Marjayoun, dans le sud du Liban] a également été tué durant les échanges de tirs, par des tirs israéliens selon les premières informations.

Le ministère espagnol des Affaires étrangères a confirmé la mort de Francisco Javier Soria Toledo, 36 ans.

Le Hezbollah a par la suite revendiqué cette attaque, menée en guise de représailles suite à une récente attaque menée par Israël dans le plateau du Golan, et qui a causé la mort de plusieurs hauts gradés du Hezbollah.

À 11h25 (mercredi matin), les martyrs de Kuneitra ont pris pour cible un convoi militaire israélien composé de plusieurs véhicules et qui transportait des officiers et des soldats sionistes. Nos missiles ont détruit plusieurs véhicules et infligé de nombreuses pertes chez l’ennemi.Communiqué du Hezbollah

De nombreuses personnes au Liban ont félicité le Hezbollah pour sa réponse rapide à l’attentat d’Israël. À Beyrouth, des tirs de célébration ont été entendus durant l’après-midi.


Le Hamas, mouvement de résistance palestinien, a également commenté cette action du Hezbollah, la qualifiant de« réaction naturelle et légitime aux crimes commis par Israël ».

Israël a confirmé les décès d’un sergent de 20 ans et d’un capitaine de 25 ans, tués au cours de cette attaque.

Le ministère libanais des Affaires étrangères a également publié un communiqué réfutant l’affirmation d’Israël selon laquelle cette attaque du Hezbollah serait une violation de la trêve signée en 2006. Le communiqué affirme que cette attaque a pris pour cible un convoi militaire israélien situé à l’intérieur de Shaba’a Farms, qui est considéré comme un territoire libanais occupé.



Suite à cette attaque, les responsables militaires israéliens ont tenu une réunion d’urgence afin d’aborder une riposte, tandis que le Premier ministre, Benjamin Netanyahou, a déclaré que l’armée était « prête à agir avec force sur tous les fronts ».

Les militants takfiristes en Syrie, soutenus par des puissances étrangères, ont également affirmé que des chasseurs israéliens ont bombardé une zone située à proximité de l’aéroport international de Damas.

Suite à cette attaque du Hezbollah, le ministre israélien des Affaires étrangères, Avigdor Lieberman, a déclaré sur Twitter qu’Israël devrait répondre à cette attaque « de façon violente et disproportionnée ».


La tension augmente ces derniers temps, après une attaque aérienne d’Israël sur la partie syrienne du plateau du Golan, le 18 janvier, qui avait causé la mort de six combattants du Hezbollah et d’un commandant iranien.

Le Conseil de sécurité des Nations-Unies a convoqué une réunion d’urgence ce mercredi soir afin d’aborder cette crise. Un ancien général israélien a appelé le Premier ministre israélien à ne pas commettre d’actions pouvant plonger le pays dans le chaos, tandis qu’un ancien directeur d’opérations militaires israélien a qualifié la situation d' »inflammable ».

 

Tel Aviv a pour sa part informé l’ONU de sa volonté de « se défendre ».

Source : PressTV via Q+

27/01/2015

UKRAINE: TRIBUNE LIBRE, POINT DE VUE ET CONSTAT !

ET LÀ, ILS SONT OÙ LES BOUFFONS DE L'OSCE ?

Gorlovka (Au Nord de Donetsk) est aujourd'hui une ville martyre, tous ses quartiers ont été, et continuent d'être pilonnés par les soudards de Kiev, qui ne sachant se battre avec honneur face aux milices séparatistes, exercent des bombardements lâches et vengeurs sur la population civile du Donbass.

Lorsque un tir vraisemblablement ukrainien, a frappé Mariupol, les observateurs de l'OSCE relayés par les hyènes médiatiques se sont précipités, accusant derechef les séparatistes de bombarder volontairement leur peuple !


Mais quand Gorlovka ou Donetsk subissent un déluge de feu meurtrier, décimant des familles entières et des infrastructures vitales, menaçant de provoquer une catastrophe écologique majeure avec l'usine chimique de sitrène située dans la zone bombardée, RIEN, pas une observation, pas un commentaire, pas un rapport circonstancier, encore moins d'accusation de la part des observateurs de cette organisation internationale...

 

L' OSCE, aujourd'hui, n'est plus crédible car son comportement partial ne relève pas d'une partique du "double standard" mais bien d'une complicité active à des crimes de guerre perpétrés par le gouvernement de Kiev.

Ces collabos doivent certainement donner des renseignements à l'armée ukrainienne pour qu'elle cible mieux sont opération spéciale dans le Donbass.

Ils sont la 5ème colonne de Kiev !

Erwan Castel

 

sur le net !

LIBÉRATION D' AUSCHWITZ : MESSAGE DE VLADIMIR POUTINE .........

Message de Vladimir Poutine à l’occasion de la commémoration du 70e anniversaire de la libération d’Auschwitz



26 janvier 2015, 16:45



Pour la première fois, Vladimir Poutine n’a pas assisté à ces commémorations, signe éloquent des tensions entre la Russie et l’Occident et de l’indépendance croissante de Moscou.



Source : http://eng.news.kremlin.ru/news/23524

Traduction : http://www.sayed7asan.blogspot.fr





 

Vladimir Poutine a adressé ce message à tous les participants à la cérémonie de commémoration du 70e anniversaire de la libération du camp de concentration d’Auschwitz par l’Armée Rouge et à l’occasion de la Journée Internationale de commémoration de l’Holocauste



Dans son message, le Président de la Fédération de Russie a notamment souligné :


« L’Holocauste a été l’une des pages les plus tragiques et les plus honteuses de l’histoire humaine.

Des millions de personnes innocentes ont été victimes des nazis, ont vécu l’enfer des camps de la mort et ont été fusillés, torturés, et sont morts de faim et de maladie.

L’Armée Rouge a mis un terme à ces atrocités et à cette barbarie impitoyable et a sauvé non seulement le peuple juif, mais également les autres peuples d’Europe et du monde.


Nous devons toujours garder fermement à l’esprit que toute tentative de réécrire l’histoire et la contribution de notre pays à la grande victoire reviendrait à justifier les crimes du nazisme et ouvrirait la porte à la réémergence de cette idéologie meurtrière.

Oublier les leçons de notre passé commun pourrait conduire à une répétition de ces terribles tragédies.

Il est donc de notre devoir de défendre la vérité sur les événements de la Seconde Guerre mondiale et de défendre les réalisations, la dignité et la réputation de ceux qui vivent et de ceux qui ne sont plus.


C’est notre devoir et c’est une question d’honneur auprès des générations à venir. »





Voir également :



La Russie ne se laisse plus faire, par Israël Shamir

Vladimir Poutine : l'ours de la Taïga russe se dresse face aux Etats-Unis – VOSTFR

Discours de Vladimir Poutine sur le Nouvel ordre mondial - 24 octobre 2014

Le choc des civilisations selon Vladimir Poutine : nihilisme vs. valeurs traditionnelles (VOSTFR)

24/01/2015

L' UKRAINE ET LES CONTORSIONS DIPLOMATIQUES ???

Vendredi 23 janvier 2015

 

 

 

 

Donetsk

 

 

 

Le soutien inconditionnel apporté par les Etats Unis à l'Ukraine oblige à des contorsions diplomatiques qui mettent en danger l'idée démocratique elle-même.

 

Donc pour y remédier, une parade a été trouvée: exemple avec les conférences de presse de J. Psaki, porte-parole du Département d'Etat américain.

 

 

 

Il est admis et fréquent de se moquer de J. Psaki, des caricatures ont été faites, mêmes des dessins animés. Elle est devenue l'image de la communication américaine. Je dis bien de la communication et non de la politique. Car ces deux aspects sont ici dissociés: son rôle est de défendre l'indéfendable par tous les moyens. Or, comme justement la politique est indéfendable, il a fallu créer un personnage et sélectionner de bons intervenants.

 

 

 

La démocratie est ainsi saine et sauve grâce à un glissement de l'intérêt: des journalistes intelligents qui posent des questions intelligentes, peuvent contester, montrer l'absurdité des déclarations, ce qui n'a strictement aucune influence sur la bêtise des réponses apportées par un personnage dont le rôle est de détourner l'attention. C'est ce décalage qui permet de rassurer le bon peuple, lui permettant de penser que la liberté d'expression est sauve. Sauf que le but de ces conférences de presses étaient d'apporter une explication de la politique menée par le pays, une sorte de vulgarisation des choix politiques et des positions diplomatiques du pays. Maintenant, il n'y a plus d'explications, il n'y a plus d'informations, il n'y a qu'une apparence, un succédané démocratique. Dernier exemple en date.

 

 

 

Voici la conférence de presse avec J. Psaki, en russe:

 

 

 

 

 

 

 

Lorsque que J. Psaki est interrogée par la journaliste de RT et ensuite par le journaliste de l'Associated Press sur les meurtres de civils en Ukraine, le recours à l'artillerie lourde sur les zones d'habitation, elle botte en touche. Après avoir demandé de quels évènements il s'agit, elle déclare que l'OSCE mène l'enquête, il faudra voir. Quand on lui parle des morts civils, elle répond que l'Ukraine a le devoir de défendre sa terre contre les terroristes russes, ou soutenus par les russes, qui envoient des soldats en Ukraine, etc. Quand finalement, le journaliste américain lui rappelle que Donetsk est tenu par les combattants qui n'ont aucun intérêt à se tirer dessus, elle bifurque à nouveau, il faut attendre les résultats, on ne sait pas. Idem quand il lui est demandé si l'Ukraine respecte les accords de Minsk, elle répond que la Russie ne les respecte pas. Mais pas de réponse sur l'Ukraine.

 

 

 

Aucune explication sur la politique américaine en Ukraine, face à la Russie, etc. Mais l'impression est donnée qu'il s'est passé quelque chose, alors que rien n'a été dit. 

 

 

 

Car comment confronter ces "doutes" face aux faits. Sans même parler du bus hier tombé en embuscade et tous ces morts. Les combattantsannoncent 24 morts et 30 blessés dans leurs rangs en 24 heures. Si l'Ukraine ne viole pas les accords de Minsk, ils ont donc dû se suicider. Je ne vois pas d'autres explications. Dans le même ordre d'idées, uneroquette est tombée dans la cour d'une maison de retraite à Lugansk. Une soixantaine de personnes âgées y vivent. Les fenêtres ont explosées, les portes ont sautées. Ces personnes, déjà fragiles, sont en état de choc, sans électricité, chauffage, etc.

 

 

 

Quelle est l'importance de ces pauvres faits face aux grandes interrogations de la communication de Département d'Etat. Nous sommes bien dans un virage concernant les mécanismes démocratiques. L'important n'est pas l'influence que va avoir la parole sur la prise de décision, l'important est la parole pour la parole.

 

 

 

Publié par Karine Bechet-Golovko 

 

 

 

vu sur : http://russiepolitics.blogspot.fr/2015/01/detournement-des-mecanismes.html?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed:+RussiePolitics+(Russie+politics)

 

23/01/2015

LA RUSSIE COUPE LES EXPORTATION DE GAZ VERS L' EUROPE !

La Russie coupe les exportations de gaz vers l’Europe de 60 %, et l’approvisionnement en gaz à six pays européens, en plein hiver et dans un silence médiatique assourdissant


Posted: 22 Jan 2015 10:51 AM PST



La Russie a quand même coupé les exportations de gaz vers l’Europe de 60 pour cent, et l’approvisionnement en gaz à six pays européens !!

Selon The Daily Mail, Vladimir Poutine a ordonné au géant russe de l’énergie Gazprom de couper les approvisionnements vers et à travers l’Ukraine sur fond d’accusations que son voisin volait du gaz russe. En raison de ces « risques de transit », Gazprom a réduit ses exportations de gaz vers l’Europe de 60 pour cent, plongeant le continent « en quelques heures » dans une crise énergétique.

 

Six pays européens ont signalé un arrêt complet en approvisionnement de gaz russe. L’UE a exprimé sa colère considérant que la coupure soudaine des livraisons de gaz à certains de ses pays membres était « totalement inacceptable », mais le PDG de Gazprom Alexeï Miller, a ajouté plus tard que la Russie envisage de déplacer tous les flux de son gaz naturel traversant l’Ukraine par un itinéraire passant par la Turquie ; et le ministre russe de l’énergie Alexander Novak a déclaré sans équivoque, « la décision a été prise ».

La Russie envisage de transférer tout son flux de gaz naturel traversant l’Ukraine vers un itinéraire via la Turquie, un geste surprise quant auquel le chef de l’énergie de l’Union européenne a déclaré qu’il nuirait à sa réputation en tant que fournisseur.

La décision n’a pas de sens économique, a déclaré aux journalistes aujourd’hui Šefčovič, vice-président de la Commission européenne pour l’union de l’énergie, après des entretiens avec des représentants du gouvernement russe, et le chef de l’exportateur de gaz, OAO Gazprom, à Moscou.

Gazprom, le plus grand fournisseur de gaz naturel du monde, prévoit d’envoyer 63 milliards de mètres cubes à travers un chemin proposé , situé sous la mer Noire en Turquie, remplaçant totalement les envois via l’Ukraine, a déclaré au cours des débats le Chef de la direction Alexey Miller. Environ 40 pour cent des exportations de gaz russe vers l’Europe et la Turquie voyage à travers le réseau Ukrainien de l’ère soviétique.

Sefcovic a dit qu’il était « très surpris » par le commentaire de Miller, ajoutant que de s’appuyer sur une route turque, sans l’Ukraine, ne colle pas avec le système gazier de l’UE.

Gazprom prévoit de livrer le carburant à la frontière de la Turquie avec la Grèce et « C’est à l’UE de décider quoi faire » avec , selon Sefcovic.

Comme le rapporte The Daily Mail, ça a conduit à un majeur (et imminent) problème pour l’Europe…

La Russie a coupé les exportations de gaz vers l’Europe de 60 pour cent aujourd’hui, plongeant le continent dans une crise énergétique »en quelques heures’ alors que le différend avec l’Ukraine escaladait.

Ce matin, les entreprises de gaz en Ukraine ont déclaré que la Russie avait complètement coupé leur approvisionnement.
Six pays ont signalé un arrêt complet du transit de gaz russe via l’Ukraine expédié aujourd’hui, dans une brusque escalade, une lutte énergétique qui menace l’Europe au sein de l’hiver.

La Bulgarie, la Grèce, la Macédoine, la Roumanie, la Croatie et la Turquie ont tous signalé un arrêt des livraisons de gaz russe via l’Ukraine.

Comme Bloomberg continue de le noter, Gazprom a réduit les livraisons via l’Ukraine après des différends sur les prix et la dette avec le pays voisin , et par deux fois dans la dernière décennie l’approvisionnement vers l’UE furent perturbé par temps de gel :

« Les Risques de transit pour les consommateurs européens sur le territoire de l’Ukraine persistent, » a déclaré M. Miller dans un communiqué envoyé par courriel. « Il n’y a pas d’autres options » sauf pour le gazoducTurkish Stream prévu, a t-il dit.

« Nous avons informé nos partenaires européens, et maintenant c’est à eux de mettre en place l’infrastructure nécessaire à partir de la frontière turco-grecque », a déclaré M. Miller.

La Russie ne fera pas de mal son image avec un décalage du transit gazier vers la Turquie parce qu’elle a toujours été un fournisseur de gaz fiable et n’a jamais violé ses obligations, selon les déclarations du ministre russe de l’énergie Alexander Novak aux journalistes aujourd’hui à Moscou après avoir rencontré Sefcovic.

« La décision a été prise », a déclaré Novak. « Nous diversifions et éliminons les risques de pays peu fiables qui ont causé des problèmes au cours des dernières années, y compris pour les consommateurs européens. ».

 

Source

LE MESSAGE DE SAYYED ALI KHAMENEI AUX JEUNES EUROPÉENS .....



Grâce au nom de Dieu, Clément et Miséricordieux


Aux jeunes d'Europe et d'Amérique du Nord

Les événements récents survenus en France ainsi que d'autres faits similaires dans certains pays occidentaux m'ont convaincu de vous écrire ce message.

 

J'ai choisi de m'adresser à vous directement non pas par une volonté délibérée d'ignorer vos parents, mais parce que le futur de vos pays est entre vos mains, et que la quête et recherche de la vérité anime davantage vos cœurs.

De même, je ne cherche pas ici à m'adresser aux responsables politiques car je pense qu'ils ont, de façon consciente, séparés les chemins de la politique de ceux de l'honnêteté et de la franchise.


Le sujet que je souhaite aborder ici avec vous est l'islam, et plus spécifiquement le visage qui vous en est présenté.

 

Depuis deux décennies, c'est-à-dire peu après l'effondrement de l'Union soviétique, tout a été fait pour présenter cette religion comme un ennemi qu'il faudrait craindre.

L'attisement des sentiments de peur et de haine et leur utilisation dans des buts peu louables ont malheureusement un long passif dans l'histoire politique de l'Occident.

Il n'est pas question ici d'évoquer les phobies diverses qui ont pu être véhiculées au sein des nations occidentales.

En parcourant rapidement les études historiques actuelles, vous pouvez vous-mêmes vous rendre compte que les recherches historiographiques récentes effectuent une critique conséquente du rôle des Etats occidentaux dans la falsification de l'image des autres nations et cultures.

 

L'histoire de l'Europe et des Etats-Unis est marquée par la honte de la période de l'esclavage puis celle de la colonisation, ainsi que par tout un ensemble d'oppressions et d'injustices commises vis-à-vis des personnes de couleur ou de croyances différentes.

Vos chercheurs et vos historiens ont consacré de nombreuses études critiques aux effusions de sang commises au nom de la religion lors des dissensions entre catholiques et protestants, ou encore au nom de la nation ou de l'ethnie durant les Première et Seconde Guerres mondiales.

 


Le fait de reconnaître de tels faits mérite en soi d'être loué. Je ne souhaite cependant pas ici dresser un inventaire de cette longue liste d'événements regrettables, mais plutôt vous inviter à poser à vos intellectuels la question suivante : pourquoi, en Occident, la conscience collective se réveille toujours avec plusieurs décennies, si ce n'est plusieurs siècles de retard ?

 

Pourquoi l'examen de cette conscience collective doit-il être exclusivement tourné vers des réalités appartenant à un passé lointain, et passer sous silence les questions actuelles ? Pourquoi cherche-t-on à empêcher la formation d'une réflexion générale au sujet d'une question aussi importante que celle de la façon d'aborder et de traiter la culture et la pensée musulmanes ?

Vous savez bien que l'humiliation et le fait de susciter des sentiments de haine et de peur vis-à-vis de "l'autre" constituent le terreau commun à l'ensemble des entreprises de domination fondées sur l'oppression. Je souhaite maintenant que vous vous demandiez pourquoi cette fois-ci, la vieille politique de fomentation de la peur et de la haine a pris l'islam et les musulmans comme objectif, et ce avec une intensité sans précédent.

 

Pourquoi dans le monde actuel, le système du pouvoir souhaite-t-il reléguer la pensée islamique à la marge et la confiner à un rôle passif ? L'islam comprendrait-il des pensées et valeurs qui viendraient contrarier les ambitions des grandes puissances ? Quels intérêts dessert la diffusion de représentations erronées au sujet de l'islam ?

Mon premier souhait est donc que vous vous interrogiez au sujet des éléments motivant une telle diabolisation massive de l'islam.

Mon second souhait est qu'en réaction aux nombreux a priori et jugements négatifs, vous essayez de mieux connaître cette religion, et ce de façon directe et sans intermédiaire. Une logique saine implique au moins que vous sachiez ce qu'est exactement cette réalité que l'on cherche à vous faire fuir et que l'on vous présente sous un jour menaçant.

Je ne vous invite pas forcément à accepter la façon dont j'envisage l'islam ou telle conception particulière à son sujet, mais je vous incite à refuser que cette réalité dynamique et influente du monde actuel vous soit présentée au travers du filtre de desseins politiques peu louables.

 

Ne permettez pas que les terroristes souvent issus de ces mêmes pouvoirs qui prétendent les dénoncer vous soient présentés comme étant les représentants de l'islam.

 

Essayez de connaître l'islam à travers ses sources authentiques et de première main, à travers le Coran et la vie de son Prophète.

La question mérite d'être posée : avez-vous déjà consulté directement le livre sacré des musulmans ? Avez-vous étudié les enseignements humains et moraux dispensés par le Prophète de l'islam ? Avez-vous déjà pris connaissance du message de l'islam à travers une source autre que celle des médias ?

Vous êtes-vous déjà demandé sur quelle base et selon quelles valeurs ce même islam que l'on diabolise a pu être à la source de l'une des plus grandes civilisations du monde, et constituer le berceau des plus grands penseurs, et ce pendant de nombreux siècles ?

Je vous demande de ne pas permettre que les portraits dénigrants que l'on peut faire de cette grande religion dressent des barrières psychologiques entre cette réalité et vous, vous privant ainsi toute possibilité de jugement impartial.

Dans un monde où les moyens de communication ont brisé les barrières géographiques, ne permettez pas que l'on enserre votre esprit dans des limites construites de toutes pièces. Bien que personne ne puisse à lui seul combler le fossé créé entre ces a priori et la réalité, chacun d'entre vous peut, en s'efforçant personnellement de distinguer le vrai du faux, contribuer à créer des ponts fondés sur une pensée juste et libre ; ce sont ces ponts qui contribuent à réduire de tels fossés.

Malgré les difficultés inhérentes à un tel défi, cet effort de pensée peut contribuer à faire naître de nouvelles interrogations dans vos esprits ayant soifs de vérité.

 

Et vos efforts en vue d'obtenir une réponse à ces questions constituent en soi une occasion pour découvrir de nouvelles vérités.

Par conséquent, ne laissez pas passer cette occasion de parvenir à une compréhension plus juste et exempte de préjugés de l'islam.

Ainsi, peut-être, grâce à votre sens de la responsabilité vis-à-vis de ce qui est vrai et juste, les futures générations pourront se pencher sur cette période d'interactions de l'Occident avec l'islam avec une conscience plus apaisée qu'auparavant.

Seyyed Ali Khamenei
21 janvier 2015

D' ANCIENS MILITAIRES FRANÇAIS COMBATTENT À CÔTÉ DES DJIHADISTES !


D’« anciens » militaires français parmi les jihadistes de Daesh


Posted: 22 Jan 2015 04:07 AM PST


Le ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian, a confirmé les informations de Radio France International selon qui une dizaine d’« anciens » militaires français combat actuellement aux côtés des jihadistes. Il a en outre précisé qu’il s’agissait là de cas extrêmement rares.

Dans ce cas comme dans les précédents, tous les « anciens » militaires français impliqués aux côtés des jihadistes étant soit des légionnaires, soit des membres de la DGSE, le ministre aurait pu diligenter une ENQUÊTE administrative sur le recrutement de jihadistes au sein de ces deux unités. Il n’en a rien fait.

Pour notre part, nous confirmons que ces « anciens » militaires n’obéissent plus au ministère de la Défense, mais sont en mission de l’Élysée, à la demande expresse du général Benoît Puga, chef d’état-major du président de la République (photo).

Déjà, en février 2012, 19 militaires français avaient été arrêtés en Syrie alors qu’ils encadraient les jihadistes de l’« Armée syrienne libre » [1]. Ils avaient été relâchés en deux fois dans le cadre d’un accord politique conclu avec le président Sarkozy lors de la libération de Baba Amr où la France avait installé un Émirat islamique.

Venu accueillir lui-même à la frontière syro-libanaise les premiers prisonniers relâchés, l’amiral Édouard Guillaud, chef d’état-major des armées françaises, avait prétendu qu’il s’agissait d’« anciens » légionnaires.

Cependant, le matériel de communication Otan dont ils disposaient lors de leur arrestation ainsi que les honneurs qui leur furent rendus par l’amiral attestent qu’il n’en était rien.

En janvier 2014, la France et la Turquie avaient armé al-Qaïda pour attaquer l’Émirat islamique en Irak et au Levant (ÉIIL), ainsi que l’atteste un document présenté par l’ambassadeur de Syrie à l’Onu et dont l’ambassadeur de France Gérard Araud n’a pas contesté l’authenticité [2].

Il s’agissait alors d’empêcher le plan états-unien de création d’un Kurdistan indépendant en Irak et au Nord de la Syrie.

Mais à la suite d’un accord avec les États-Unis, en mai 2014, la France cessait les hostilités contre l’ÉIIL et envoyait un encadrement militaire.

En juin 2014, l’ÉIIL devint l’Émirat islamique (Daesh), proclama le califat et nettoya ethniquement une partie de l’Irak. Durant les bombardements de la Coalition anti-Daesh, Paris et Washington veillaient à repousser les islamistes sur la ligne qui leur avait été attribuée (plan Wright), sans leur infliger de perte substantielle.

 

Quoi qu’il en soit, en novembre 2014, les États-Unis profitaient de cette opération pour éliminer David Drugeon, que la presse états-unienne présentait avec insistance comme un officier de la DGSE incorporé au sein d’al-Qaïda [3].

Les derniers anciens militaires français tués lors de combats contre l’armée de la République arabe syrienne l’ont été en avril 2014, alors qu’ils attaquaient le village chrétien de Sadniyé à la tête d’éléments d’al-Qaïda. Une dizaine de corps avaient été retrouvés portant chacun notamment un drapeau français tatoué à l’épaule.


[1] « La débâcle de Syrie », par Thierry Meyssan, Réseau Voltaire, 4 avril 2012.

[2] Lire l’intervention de Bachar Ja’afari in « Résolution 2165 et débats (aide humanitaire en Syrie) », Réseau Voltaire, 14 juillet 2014.

[3] David Drugeon était probablement l’officier traitant des Frères Kouachi responsables du massacre de Charlie Hebdo. Cf. « Selon McClatchy, Mohammed Mehra et les frères Kouachi seraient liés aux services secrets français », Réseau Voltaire, 9 janvier 2015.

source : http://www.voltairenet.org/article186490.html via axedelaresistance.com

21/01/2015

TRIBUNE LIBRE, POINT DE VUE ET STATISTIQUES ......

SOURCE DES STATISTIQUES 2014: http://www.muslimpopulation.com/

 


Extraits de: « Slavery, terrorism, and Islam » The historical roots and contemporary threat
Traduits de l’anglais par : G. T.


L’esclavage, le terrorisme et l’Islam : Les Racines Historiques et
la Menace Contemporaine par: Dr. Peter Hammond

 


http://www.amazon.com/Dr.-Peter-Hammond/e/B002YPPHPM
L’auteur : le Dr. Peter Hammond détient un doctorat en théologie.

 


MODUS OPERANDI
L’Islam n’est pas une religion, ni un culte. Dans sa forme, c’est
un mode de vie complet.
L’Islam a des composantes religieuses, légales, politiques,
économiques, sociales et militaires. La composante religieuse
sert à masquer toutes les autres.
L’islamisation d’un pays débute lorsqu’il y a suffisamment de
musulmans à l’intérieur du pays pour commencer à revendiquer
des accommodements religieux.
Lorsque les sociétés ouvertes à la diversité culturelle, à la
rectitude politique et à la tolérance consentent aux demandes
d’accommodements religieuses provenant de leurs
communautés musulmanes, les autres composantes s’infiltrent
progressivement.
Voici comment ça fonctionne:
Aussi longtemps que la population musulmane demeure autour
ou inférieure à 2%, peu importe le pays, elle sera perçue comme
étant une minorité pacifique, et non comme une menace par les
autres citoyens.

 

C’est le cas présentement:
Australie --- musulmans 2.25 %
Espagne--- musulmans 2.3 %
États-Unis --- musulmans 2 %
Italie --- musulmans 2.6 %


Entre 2% à 5%, le prosélytisme (la conversion) des autres
minorités ethniques et des groupes marginaux commence par
le recrutement des détenus dans les prisons et des jeunes
marginaux faisant partie des gangs de rues.

 

C’est le cas
notamment au:
Allemagne --- musulmans 5 %
Canada --- musulmans 3 %
Danemark --- musulmans 4.1%
Norvège --- musulmans 3 %
Royaume Uni --- musulmans 4.6%


Lorsqu’ils atteignent 5%, les musulmans exercent déjà une
influence excessive en proportion de leur pourcentage de la
population. Ils feront alors de la pression pour l’introduction de
produits alimentaires « halals », (propres selon les standards
islamiques) assurant ainsi l’embauche de musulmans dans leur
préparation. Ils augmenteront leur pression sur les chaînes
alimentaires pour que celles-ci mettent ces produits en tablette
les menaçant de représailles allant jusqu’à la faillite s’ils ne se
soumettent pas à leurs demandes.

 

C’est ce qui se passe en:
Pays Bas -- musulmans 5.5%
Suède --- musulmans 4.9%
Suisse --- musulmans 5.7%
Pays Bas -- musulmans 5.5%
Trinidad & Tobago --- musulmans 7 %

 


Rendus à ce stade, les musulmans s’infiltreront graduellement
dans toutes les sphères d’influence et travailleront afin que les
gouvernements en place leur permettent de se gouverner euxmêmes
(à l’intérieur de leurs enclaves « ghettos ») selon les lois
de la sharia, (loi coranique); le but ultime des Islamistes étant
d’établir la sharia dans tous les pays du monde.
Quand le nombre de musulmans approche 10% de la population,
ils accroissent le non-respect des lois allant jusqu’à les défier
ouvertement afin de revendiquer des conditions de vie propres à
leur culture et à leurs croyances. À Paris, nous voyons
régulièrement des incendies d’autos dans les enclaves
musulmanes. Toute action perçue comme étant anti -musulmane
résulte dans des soulèvements de foules et des menaces,
comme à Amsterdam, où l’on s’oppose violemment aux bandes
dessinées de Mahomet et des films sur l’Islam. Au moment
d’écrire ces lignes 12 personnes viennent d’être tuées chez
Charlie Hebdo à Paris…

 

De telles tensions se produisent à tous
les jours, principalement dans les enclaves musulmanes en:
Chine --- musulmans 10 %
France --- musulmans 9.6%
Guyane --- musulmans 7 %
Israël --- musulmans 16 %
Philippines --- musulmans 10 %
Thaïlande--- musulmans 10 %

 


Lorsqu’ils atteignent 20% de la population, les pays d’accueils
connaissent des manifestations de violence déclenchées la
plupart du temps pour des peccadilles, la formation de milices
djihadistes, des tueries, des incendies d’églises chrétiennes et
de synagogues juives comme en:
Indes --- musulmans 20 %
Kenya --- musulmans 33 %
Russie --- musulmans 19 %

 


À 40%, les nations expérimentent les massacres sporadiques,
les attaques terroristes à répétition, et la guérilla militaire sans
répit comme c’est le cas présentement en :
Chad --- musulmans 50%
Éthiopie --- musulmans 50%

 


À partir de 60%, les nations vivent la persécution sans retenue
des citoyens non-musulmans (infidèles) de toutes religions
(incluant les musulmans qui ne se conforment pas à l’idéologie
intégriste), le nettoyage ethnique, l’utilisation de la loi de la
sharia comme arme de répression, et l’application de la « jizya »
(taxe des infidèles)

tel qu’en :
Albanie --- musulmans 79.9%
Bosnie --- Musulmans 60 %
Malaysie --- musulmans 60.4%
Quatar --- musulmans 77.5%


Au-delà de 80%, l’intimidation est incessante, l’oppression et le
djihad violent sévit impunément, le nettoyage ethnique est
étatisé allant jusqu’au génocide. Les intégristes chassent ou
éliminent tous les infidèles (non-convertis) car les pays qu’ils
occupent doivent être 100% musulman

comme au:
Bangladesh --- musulmans 90.4%
Égypte --- musulmans 95 %
Indonésie --- musulmans. 88 %
Iran --- musulmans 99 %
Iraq --- musulmans 97 %
Jordanie --- musulmans 94 %
Liban --- Musulmans 99 %
Maroc --- musulmans 99 %
Pakistan --- musulmans 96.3 %
Palestine --- musulmans 98 %
Soudan --- musulmans 97 %
Syrie --- musulmans 90
Turkie --- musulmans 99.8 %


Lorsqu’ils atteignent l’objectif ultime et que la population
population est devenue musulmane à 100%, cela est supposé
selon eux conduire à : « Dar-es-Salaam », la maison Islamique
de la Paix. Tous les habitants sont musulmans, les madrasas
sont les seules écoles, et le Coran est la seule parole

tel qu’en :
Afghanistan --- musulmans 100%
Arabie Saoudite --- musulmans 100%
Somalie --- musulmans100%
Yemen --- musulmans 100%


Mais malheureusement, la paix ne survient jamais, car dans ces
pays, musulmans à 100%, les plus radicaux exerçant un contrôle
total et le pouvoir absolu satisfont leur soif insatiable de sang en
tuant leurs coreligionnaires qui sont moins radicaux qu’eux…
« Avant l’âge de neuf ans, j’avais appris le canon qui régit la vie
arabe.

C’était moi contre mon frère; moi et mon frère contre mon
père, ma famille contre les cousins du clan; le clan contre la
tribu, la tribu contre le monde, et nous tous contre l’infidèle ».


Leon Uris, “The Haj”.


C’est important de comprendre que dans certains pays, avec
des populations musulmanes nettement inférieures à 100%
comme la France, que les gens qui vivent dans ces enclaves
(ghettos), sont musulmans à 100%; cette population vit ainsi
sous la loi de la sharia.

La police nationale française n’entre
même pas à l’intérieur de ces enclaves. Il n’y a pas non plus de
cours judiciaires d’état, ni d’écoles, ni de facilités religieuses
non-musulmanes.

En pareille situation, les musulmans
n’intègrent pas la communauté élargie. Les enfants fréquentent
la madrasa, ils n’apprennent que le coran. Le seul fait d’avoir
des contacts avec des infidèles est passible de la peine de mort.
Conséquemment, dans certains endroits dans certains pays, les
Imams musulmans et les extrémistes exercent plus de pouvoir
que les autorités élues et les forces policières…


Aujourd’hui, plus de 2 milliards de musulmans constituent 28%
de la population mondiale. Cependant, le taux de natalité chez
les musulmans dépasse et ce, de beaucoup, les taux de natalité
des chrétiens, hindous, bouddhistes, juifs, et de tous les autres
croyants ou non-croyants.

Les musulmans dépasseront ainsi
50% de la population mondiale avant la fin du siècle.
Veuillez s’il-vous-plaît transmettre cette information à tous ceux
parmi vos proches qui s’inquiètent avec raison de l’avenir
sombre qui attend les prochaines générations si nous n’avons
pas le courage et la force morale pour renverser ce courant
religieux maléfique pour l’humanité.

C’est aussi votre combat!!!
« Un conciliateur c’est quelqu’un qui nourrit un crocodile en espérant qu’il
sera le dernier à être mangé. » -

Winston Churchill

 


« La seule condition au triomphe du mal, c’est l’inaction des gens de
bien. » –

Edmund Burke

 

Merci Jean-Claude G.

LE 25 JANVIER ! LA MARCHE POUR LA VIE .........

 

VIDEO. L'étonnante déclaration du pape François

 

Le souverain pontife prône la régulation des naissances au sein des familles catholiques.

(France 2)Francetv info

Mis à jour le 20/01/2015 | 22:52 , publié le 20/01/2015 | 22:52

C'est une déclaration stupéfiante. Face aux journalistes, dans l'avion qui le ramenait des Philippines en Europe, le pape François a estimé que les couples catholiques n'avaient pas à procréer comme des lapins. Une allusion a une femme enceinte de son huitième enfant qu'il avait rencontrée un peu plus tôt.

"Il faut avoir une paternité responsable"

À Manille aux Philippines, un million et demi d'enfants vivent dans les rues. Dans la grande majorité, ils ont été abandonnés par des familles catholiques ferventes. Le pape a eu l'occasion de rencontrer ces enfants de la misère dans des refuges.

Choqué, François prône la régulation des naissances. "On croit souvent, excusez-moi pour ces mots, que pour être de bons catholiques, il faut faire comme les lapins. Non, il faut avoir une paternité responsable", a déclaré le pape François, qui prône ainsi une régulation naturelle, mais pas de contrôle.

 

 

 

 

PDF JM.jpg

Mercredi 21 Janvier 20158:39

 


PARTICIPATION DU PARTI DE LA FRANCE À LA GRANDE MARCHE POUR LA VIE DIMANCHE 25 JANVIER

 


Le premier des droits humains à défendre étant le droit à la Vie, Carl Lang, les élus et les militants du Parti de la France participeront le dimanche 25 janvier à la Onzième Marche pour la Vie.


  
 
Face aux tenants de la Culture de mort qui veulent désormais légaliser l'euthanasie, Le Parti de la France et Carl Lang proposent, d'une part, l'inscription dans la Constitution du principe de respect de la Vie depuis sa conception jusqu'à son terme naturel, d'autre part, le remplacement des lois Veil, Roudy et Aubry sur l'avortement par une grande politique familiale favorisant l'accueil de la Vie.

Le Parti de la France appelle ses militants et sympathisants à soutenir et venir manifester comme chaque année dimanche pour la grande Marche pour la Vie et à se rassembler à partir de 13h30 à l'arrivée du boulevard Bastille.

21/01/2015

Directeur de la publication : Carl Lang


Le Parti de la France. 6 Allée des Templiers.

 

F78860 Saint Nom La Bretèche

10702204_654343561341688_2470781780940167053_n-1.jpg