Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/12/2021

LA GUERRE RUSSIE / UKRAINE , AURA-T-ELLE LIEU ?

La guerre entre l’Ukraine et la Russie aura-t-elle lieu cet hiver ?

Le ton monte entre Moscou et les Occidentaux, alors qu’un soldat ukrainien a été tué, jeudi, sur la ligne de front dans la partie orientale du pays.

Une invasion et une annexion d’une partie de l’Ukraine par la Russie sont-elles imminentes ?

Le Courrier des Stratèges fait le point sur la situation.

1.Que se passe-t-il à la frontière entre la Russie et l’Ukraine ?

Fin octobre, des responsables ukrainiens affirment que la Russie a déployé environ 115.000 militaires, des chars et autres armes lourdes russes en direction de la frontière ukrainienne.

Kiev et ses alliés occidentaux accusent Moscou de fournir des troupes et des armes aux séparatistes prorusses de l’est de l’Ukraine depuis l’éclatement d’un conflit armé dans cette zone en 2014, peu après l’annexion de la Crimée par la Russie.

Le 11 novembre, le secrétaire d’Etat américain Antony Blinken a déclaré que Washington avait « de sérieuses inquiétudes sur les activités militaires inhabituelles de la Russie » dans cette zone. Ces accusations sont rejetées avec véhémence par le Kremlin.

 

2.Pourquoi maintenant ?

En avril dernier notamment, la Russie avait déjà massé des troupes à la frontière avec l’Ukraine. Moscou a assuré les avoir retirés peu après l’annonce du premier sommet entre le président russe Vladimir Poutine et son homologue américain Joe Biden.

Alors que Moscou et Washington discutent actuellement de l’organisation d’un nouveau sommet entre Vladimir Poutine et Joe Biden, la Russie pourrait ainsi simplement montrer ses muscles.

Mais il n’est pas à exclure que le Kremlin ait décidé d’envoyer un avertissement aux alliés de l’OTAN, suite à l’utilisation par l’Ukraine fin octobre de drones fabriqués en Turquie (membre de l’OTAN).

 

3.Que craint Vladimir Poutine ?

Le président russe a accusé, cette semaine, les occidentaux d’attiser les tensions avec des exercices militaires en mer Noire et la livraison des armes modernes à Kiev.

Mercredi, il a appelé à des négociations avec l’Occident en vue d’obtenir des « garanties juridiques » contre l’extension de l’Otan à l’est.

La Russie ne veut pas que Kiev rejoigne cette organisation qu’elle perçoit comme une menace.

Antony Blinken a, à plusieurs reprises, mis en garde Moscou contre une invasion. Londres, l’Otan et l’UE ont émis des avertissements similaires.

 

4.Quels sont les risques d’une guerre entre la Russie et l’Ukraine ?

Le ministère russe des Affaires étrangères a accusé cette semaine Kiev d’avoir massé 125.000 soldats dans l’Est de l’Ukraine, le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov ayant affirmé ne pas exclure « que le régime de Kiev puisse se lancer dans une aventure militaire » contre la Russie.

La Russie a qualifié les accusations à son égard d’« hystérie », Vladimir Poutine soulignant cette semaine qu’au printemps, aucune invasion ne s’était produite malgré des inquiétudes similaires.

Néanmoins, fin novembre, le service russe de renseignement extérieur (SVR) a comparé la situation actuelle en Ukraine avec celle en Géorgie en 2008, en appelant M. Zelensky à ne pas faire la même erreur que Mikheil Saakachvili (président à l’époque de la Géorgie.

« Cela lui a coûté cher », a rappelé le SVR [NDLR : les forces russes avaient mis l’armée géorgienne en déroute en 5 jours].

Le secrétaire d’État américain Antony Blinken et son homologue russe se sont rencontrés hier,2 décembre, en Suède, en marge de la réunion des ministres de l’Organisation pour la Sécurité et la Coopération en Europe (OSCE).

 

Aujourd’hui, toutes les parties seraient perdantes à l’ouverture d’un conflit armé. A suivre…

 

Source :  https://lecourrierdesstrateges.fr/2021/12/03

Les commentaires sont fermés.