Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/02/2018

DONALD TRUMP VEUT UN DÉFILÉ MILITAIRE À WASHINGTON !

 
 
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 10 février 2018

 

Ebloui par l’impressionnante exposition militaire lors du défilé du 14 juillet en France, que nous appelions ici « Bastille Day », Donald Trump a eu l’idée d’une parade militaire à Washington pour faire honneur à l’armée, le 4 juillet prochain, fête de l’indépendance des Etats-Unis.

La presse française, furieuse de la réussite exceptionnelle de celui qu’elle a décidé de haïr, se retrouve en porte-à-faux entre le marteau et l’enclume : d’un côté, les médias de la gauche américaine qui sont leurs sources d’information anti-Trump insultent Trump pour vouloir un défilé comme le 14 juillet, mais de l’autre, ils ne peuvent pas critiquer le défilé français dont ils applaudissent et admirent la tenue.

 

Le Membre du Conseil démocrate Charles Allen a déclaré au Washington Post que l’idée de Trump « ne sert qu’à nourrir l’ego d’un homme. »

Jamais aucun média français, même Le Monde ou Libération, dont les idées marginales ne reflètent pas l’opinion publique, n’ont jamais écrit que le défilé des Champs-Elysées nourri l’ego d’Emmanuel Macron ou de François Mitterrand.

Le député démocrate Keith Ellison a décrit l’idée de Trump comme étant « la dernière idée idiote et autoritaire du leader exalté ».

Imaginez si Edwy Plenel écrivait que le défilé militaire du 14 juillet est l’idée d’un leader autoritaire et exalté ! (vous me direz, il le pense peut-être, le trotskyste de service).

Mercredi, les médias dénonçaient en boucle que de tels défilés sont la marque de nations totalitaires comme la Chine, la Corée du Nord, et l’ex Union soviétique.

Je n’ai pas souvenir d’avoir lu les médias français affirmer que le défilé prouve que la France est une dictature.

La vérité est que si Joe Biden avait proposé d’organiser un défilé militaire sur Pennsylvania avenue, l’ensemble de la presse aurait applaudi sa brillante idée. Mais si l’idée vient de Donald Trump, elle les dégoûte.

Mon ami gauchiste aveuglé par sa haine de Trump a même écrit sur sa page Facebook « donc Trump veut un défilé comme en France ? Moi j’aimerai un vrai président, comme celui qu’il y a en France ».

Comme c’est désopilant : le « vrai président de France » est incapable de résorber le chômage, alors que depuis que Trump est élu, il vient d’atteindre son plus bas depuis 45 ans.

 

Macron augmente les impôts, Trump les baisse.

Macron ouvre ses frontières contrairement à la volonté des Français, Trump veut une loi pour supprimer le regroupement familial, pour imposer l’immigration selon les compétences et les besoins de l’Amérique, et il est soutenu en cela par 81% de la population.

 

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Les commentaires sont fermés.